Présentation

Historique

Notre première chienne, Pin-Up, nous a été offerte par le parrain de notre fille en 1979. Saut de Pin-Up C'était une petite Terre-Neuve au caractère bien trempé. Quoique de parents connus, elle n'était pas inscrite au LOF, et n'aurait pas pu être confirmée à titre initial car elle était vraiment très petite. A cette époque les Terre-Neuve, même sans papiers, pouvaient pratiquer le travail à l'eau. En 4 concours Pin-Up obtenait le Brevet de Travail en Mer.
Compte tenu de son aptitude indiscutable pour le travail, nous avons marié notre Pin-Up à Roulis des Loges de Pierre-Feu, un joli mâle Terre-Neuve. Sur les 10 chiots de la portée, nous avons gardé Thémis. Quelques mois plus tard, nous avons appris que Thétis, que nous avions placé en Loire Atlantique allait être abandonnée. Nous l'avons donc reprise pour lui trouver de nouveaux maîtres, mais elle n'a plus jamais quitté la maison.
Les 2 soeurs ont été confirmées par Mme Rabouille, secrétaire du CFCTN, le 25/04/1984.
Nous avons alors commencé à fréquenter les expositions ou Thétis obtenait des résultats encourageants. Elle y rencontra Togo du Détroit de Belle Isle. De leur union naquit le premier chiot portant l'affixe "du Pré aux Vanneaux" : Brume. brume
C'est avec elle que nous avons obtenus nos premiers CAC et CACIB. En Travail à l'eau Brume s'est également fort bien comportée en obtenant brillament son 3ème degré à Fécamp, dans des conditions difficiles, sous le jugement de Jean Chmielevski, peu de temps avant sa disparition.
Seule dans sa portée, Brume ne donna naissance qu'à un seul chiot, que malheureusement nous n'avons pu garder.
Thétis est morte d'un cancer en juillet 1987, Pin-Up s'est éteinte le 5 aout 1993,à l'age de 14 ans, Thémis le 11 juillet 1994 et Brume le 5 aout 1997, 4 ans jour pour jour après sa grand-mère.
Nous avons repris une femelle Terre-Neuve, Pretty-Girl du Havre de Delphy en 2000.

En 1990, nous avons acquis notre première Schapendoes - Fuméede la Pierre aux Coqs - chez M. et Mme Engrand pour tenir compagnie à nos 3 Terre-Neuve. Les débuts de Fumée en exposition furent très prometteurs. A sa première sortie, elle était classée meilleure de race.Depuis, la meute s'est agrandie.

Au contact des chiens d'origine batave, nous nous sommes pris d'affection pour les bergers hollandais et plus particulièrement la variété à poil dur, quasiment inconnue dans notre pays.
Après quelques recherches et un peu de patience, nous avons accueilli le 25/11/2002 Amarulla, un bébé berger hollandais à poil dur femelle né en Hollande chez Miranda Kox. Avec Amarulla, nous apprenons la conduite de troupeaux d'ovins et commençons à pratiquer les disciplines sportives spécifiques aux chiens de berger.

Annie et Bernard Pouvesle

Annie est retraitée de l'Education Nationale ou elle a exercée comme Directrice d'école maternelle. Elle est aujourd'hui présidente du BHCF.
Bernard a eu des responsabilités dans l'industrie et le secteur social. Il siège aux comité du BHCF et a été vice-président du CFCTN et de la Société Canine d'Ile de France. Bernard est juge qualifié de Travail à l'Eau, juge qualifié de Beauté pour les races Terre-Neuve, Landseer, Bergers Hollandais, Schapendoes et Chien-Loup de Saarloos. Il juge également quelques autres races de chiens de berger.

Nous sommes bien sûr membres du Bergers Hollandais Club de France et du Club Français du Chien de Terre-Neuve et du Landseer.Nous adhérons également au Vereniging 'de Nederlandse Schapendoes', ainsi qu'au Nederlandse Herderhonden Club en Hollande et au Lëtzbuerger Schapendoes Herdershond an Saarloos Klub au Luxembourg.

En France, nous sommes signataires depuis sa création de la Charte du BHCF, et de celle du CFCTNL.

Quelques uns de nos principes d'élevage.

Image portée Quand nous disons "élevés pour vous comme pour nous", cela veut dire que nous nous attachons à produire d'excellents chiots tant en qualité physique qu'en caractère. 

Nous installons la caisse de naissance dans notre salle à vivre pendant les premières semaines. Puis nous installons toute la portée dans un chenil tout près de la maison pour augmenter l'espace vital. Et, dès que la saison le permet, nous ouvrons la porte qui donne accès à une terrasse. Nous voyons très tôt s'installer les réflexes de propreté qui font que les petits s'éloignent de leur nid pour faire "leurs besoins". Une seconde zône de détente est proposée un peu plus tard avec de la pelouse.

La mère a toujours accès à la nichée mais elle peut, si elle le souhaite, s'en éloigner pour souffler un peu.

Le sevrage se fait tout en douceur. Nous proposons un aliment industriel de qualité vers la 3ème ou 4ème semaine suivant le nombre de chiots. La chienne va ainsi, peu à peu, se tarir d'elle-même tout en continuant à éduquer ses petits.

L'environnement des chiots est donc particulièrement riche en stimulations sonores et visuelles. Tous les bruits habituels de la maison leur sont familiers : aspirateur, téléphone, radio, etc...

Nous savons que la période précédant la vente est primordiale pour la socialisation du chiot.

Notre première portée de Schapendoes
 

Où sommes nous implantés ?

L'élevage du Pré aux Vanneaux est installé depuis septembre 2001 dans l'Yonne, à Verlin entre Villeneuve-sur-Yonne et Courtenay.
Le site a été choisi en fonction de sa proximité des grandes voies de circulation que constituent les autoroutes A6, A19 et A5 (voir plan) , et de son isolement par rapport aux habitations voisines.
Les plus proches voisins sont à plus de 600 m.
maison
La propriété se situe dans la vallée du Rû d'Ocques, sur un coteau exposé plein sud autrefois planté de vigne.
Elle comprend une partie prairie d'environs 1,5 ha et un bois couvrant 1,4 ha.

Pour entretenir cette surface assez importante et également faire travailler nos chiens, nous avons acquis quelques moutons de race "Thônes et Marthod".
mouton


Par courrier

Annie et Bernard Pouvesle
Les Cottats
89330 Verlin - France

Par téléphone

+33 (0)3 86 91 17 70

Par email

Création BP | © 2019